AALMA DILI

AALMA DILI

POUR UNE POIGNEE DE DINARS

  • MON AMOUR

      1
    • POUR UNE POIGNEE DE DINARS PART 1

        2
      • POUR UNE POIGNEE DE DINARS PART 2

          3
        • CONQUETES

            4
          • SVADBA

              5

            Album « Pour une poignee de Dinars » –  Sortie 29 Avril 2017 chez Vlad Prod (ACHETER LE CD)

            Le titre de l’album devoile une partie du secret : « Pour une poignee de Dinars », ce n’est pas de la musique Bretonne. Ce n’est pas non plus de la musique orientale. Non, Aälma Dili, c’est un grand tourbillon de musique Tzigane, slave, des Balkans… Et finalement terriblement française. De celle qui a vu animer les bars de Saint-Ouen dans les annees 50. Aujourd’hui, c’est Montreuil qui prend la relève avec ces artistes a la mine patibulaire, mais presque comme disait Coluche. Si tout commence comme la BO d’un western de Serie B, Johnny Montreuil (contrebasse, chant), Benoît Vincent (chant, guitare), Clement Oury (chant, violon) et Emilio Castello (chant, violon) distillent une vraie joie de vivre, loin de tout folklore convenu. Au fil de l’album, ils marient un univers beaucoup plus large que cette musique de l’Est. C’est même le grand Ouest qui est ici a l’honneur. Un titre comme « Colorado » est du pur country (où l’on retrouve le breton alsacien R-Wan, du groupe Java, au chant). L’univers d’Aälma Dili deborde la musique slave. « Antikapitalis » revient même aux fondamentaux : la subversion en chanson !


            Par Herve Devallan

            Enregistre et Mixe par Jonathan Lino au studio Home sweet Home en septembre 2016.

            Masterise au studio Honolulu par Olivier Lecoeur au Havre

            Artwork : Eric Perez